Bonjour,
Le site DELPHIS est momentanément indisponible.
La version affichée ici est temporaire.
Nous mettons tout en œuvre pour une remise en route prochainement.
A très bientôt !

Projet AFTER : National Advisory Board - 5.07.2012

Le premier National Advisory Board (NAB) du projet européen AFTER financé par Intelligent Energy Europe a été organisé par l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) dans ses locaux, rue Lord Byron à Paris, le 5 juillet 2012.

Les National Advisory Boards sont créés pour diffuser et discuter les résultats du projet AFTER – Cost Optimum and Standard Measures for Management and Maintenance of the Social Housing Stock – au niveau national auprès d’un public resserré de professionnels des secteurs de l’habitat, de la construction et de l’énergie.  Le premier NAB devait permettre de rappeler les attendus et les ambitions du projet mais également de présenter ses premiers résultats méthodologiques et opérationnels.

Parmi les organisations participantes à ce rendez-vous, les partenaires du projet européen AFTER : DELPHIS, USH, CSTB et CLCV, mais également de plusieurs bailleurs sociaux extérieurs au projet (ICF Habitat, Auvergne Habitat, Habitat 62/59 et la Société Dauphinoise pour l’Habitat), CERQUAL ainsi que la Fédération des Services Energie Environnement.

Après une introduction sur les enjeux du projet réalisée par l’USH un rappel sur les objectifs et contenus méthodologiques du projet a été effectué pour l’ensemble des participants par DELPHIS. La présentation accompagnant ce rappel peut être consultée en cliquant ici.

DELPHIS et le CSTB ont également présenté un premier bilan sur les mesures d’économies d’énergie appelées à devenir le cœur de la phase expérimentale d’optimisation d’AFTER. Ces mesures d’économie d’énergie sont répertoriées sur le site Internet du projet : afterproject.eu.

Les discussions menées entre les participants français du projet et les participants du National Advisory Board ont permis de mettre en évidence plusieurs impératifs liés au projet AFTER et à ses résultats.

L’importance, soulignée par l’USH et la CLCV, de penser en amont l’impact financier des équipements et travaux de performance énergétique sur les quittances de loyer et les charges des locataires est réaffirmé. En ce sens, le projet AFTER sera très impliqué, dans sa phase de test, auprès des locataires concernés. La notion de « performance sociale » présente dans le projet souligne la volonté de penser la supportabilité des investissements en matière d’économies d’énergie pour les publics du logement social.

Conformément aux attentes formulées par les participants du NAB, et contenues dans le projet initial, AFTER veillera à identifier des gisements d’économies d’énergie encore négligés et appelés à voir leur potentiel renforcé dans un contexte d’amélioration progressive de la performance énergétique du patrimoine bâti. L’USH a souligné, à ce titre, l’importance future du poste eau chaude dans des bâtiments appelés à devenir de plus en plus efficaces sur le plan thermique.

Les discussions du NAB ont également permis d’envisager la question de « l’après »-AFTER et la possible formalisation des résultats du projet et leur communication à un nombre élargis de bailleurs sociaux. DELPHIS a, dans cet état d’esprit, déjà mis en place une démarche parallèle au projet européen en établissant une version française d’AFTER avec ses bailleurs membres. Ce projet AFTER France permettra d’envisager une possible diffusion des résultats du projet dans un contexte national en utilisant à la fois l’expérience et les bonnes pratiques des bailleurs DELPHIS et l’apport méthodologique du projet européen.