Bonjour,
Le site DELPHIS est momentanément indisponible.
La version affichée ici est temporaire.
Nous mettons tout en œuvre pour une remise en route prochainement.
A très bientôt !

DELPHIS : rentrée de l'axe "Patrimoine et Environnement"

L’axe « Patrimoine et Environnement » de DELPHIS effectue sa rentrée. Dans ce cadre une rencontre a été organisée le 21 août 2012 à Angers entre Bertrand Dubois, Directeur Général de LogiOuest et responsable de l’axe au sein du Conseil d’Administration de DELPHIS, et Julien Bonnet, chargé de mission. Cette rencontre a permis d’effectuer un bilan sur les actions entreprises par DELPHIS au cours des dernières années mais également d’identifier des pistes pertinentes à traiter pour les futurs travaux de l’axe.

Le bilan dressé par Bertrand Dubois et Julien Bonnet a souligné l’implication considérable effectuée au cours des dernières années par DELPHIS et ses bailleurs membres sur la problématique de la performance énergétique dans le neuf et le réhabilité. Les projets BUILTDOG, EQUAL et ESAM ont constitué un apport majeur sur la question pour les bailleurs DELPHIS. Le travail de capitalisation effectué sur ces projets continuera d’être développé afin d’assurer une diffusion optimale des résultats atteints auprès d’un public professionnel élargi (exemple du projet de logiciel de simulation-rénovation développée dans le cadre d’ESAM).

Le projet AFTER, tant dans sa version européenne que dans sa version nationale, et les groupes de travail « Maintenance » organisés par DELPHIS pour les services techniques de ses membres orientent également la réflexion fournie sur l’efficacité énergétique vers le patrimoine existant. La gestion et la maintenance du patrimoine bâti constituent des leviers essentiels de performance au quotidien et s’inscrivent dans une amélioration continue de la qualité du parc social. Ces mesures souvent économiques sont au cœur du travail des bailleurs et de leurs services techniques et représentent un gisement encore sous-exploité d’économies d’énergie.

DELPHIS a également mis en place dans le cadre de son axe « Patrimoine et Environnement » plusieurs services à destination de ses bailleurs membres. La mise en place d’une veille de juridique et d’un dispositif de formation des personnels des adhérents avec l’APAVE, la création d’une convention-cadre sur la valorisation des Certificats d’Economie d’Energie (appelée à être renégociée en fin d’année 2012) avec le courtier OFEE-CTR, les échanges entre les services techniques des bailleurs membres et des professionnels étrangers (sur le modèle du voyage organisé à Darmstadt en 2010) sont autant d’apports réalisés par l’axe P&E au profit des adhérents de DELPHIS qui seront renouvelés.

Les échanges entre Bertrand Dubois et Julien Bonnet ont également permis de développer certaines pistes de travail potentielles pour le futur de l’axe « Patrimoine et Environnement». L'importance accordée à la question thermique doit, en effet, aujourd’hui être complétée par de nouvelles thématiques. La dynamique de l’axe passe aujourd’hui par sa capacité à s’emparer de nouvelles problématiques. Ces problématiques devront permettre d’élargir une vision du « patrimoine » et de « l’environnement » des bailleurs DELPHIS non limitée aux seules questions énergétiques et thermiques.

En ce sens, la problématique de la place et de l’implication du locataire dans la performance énergétique constitue un sujet nécessaire à investir. Comment permettre de rapprocher au mieux les performances attendues des mesures d’économie d’énergie et leurs résultats réels ? Comment garantir le bon usage des Bâtiments Basse Consommation et l’effectivité de leur performance ? La question s’annonce décisive afin de prolonger les efforts engagés dans la construction neuve et d’accompagner une réflexion sur le renouveau des modes constructifs. L’impact de ces mesures sur le couple loyer/charges mais également la question de la qualité d’usage par les locataires sont aujourd’hui des sujets clés à développer pour améliorer l’impact réel des travaux d’économies d’énergie réalisés ces dernières années. Le projet AFTER France constituera à ce titre un point d’entrée majeur pour traiter de ces questions et développer des méthodologies et des outils adéquats.

Cette problématique est directement liée à celle de l’appropriation et de la qualité de l’espace bâti. Au-delà de la performance énergétique et du thermique, l’axe « Patrimoine et Environnement » est aussi appelé à élargir ses thématiques aux questions de l’appropriation et qualité de vie dans l’espace bâti. Cette problématique recoupe les enjeux énergétiques déjà mentionnés mais également des enjeux de santé (qualité de l’air intérieur, etc.), d’accessibilité et de vie quotidienne (qualité des typologies bâties, gestion des déchets, etc.) mais également d’environnement urbain (sécurité, valorisation des espaces publics).

Cette problématique de l’attractivité fonctionnelle et sanitaire est décisive dans la valorisation et le positionnement du patrimoine ancien des bailleurs sociaux dans un contexte de plus en plus concurrentiel vis-à-vis de la promotion privée et d’une vacance croissante. Les efforts réalisés par DELPHIS sur la question de la Qualité de l’Air Intérieur mais également sur les rapports entre « Santé et Bâtiment » répondent à ces enjeux brûlants.

Une réflexion continue sera également menée au sein de l’axe P&E sur les évolutions rencontrées par le métier de bailleur social. La recherche de nouveaux outils de financement pour la construction et la réhabilitation du patrimoine bâti, les enjeux et la lisibilité des certifications et labels obtenus par les organismes, la complexification des métiers et des profils demandés au sein des Direction Techniques, ou encore les nouveaux défis présents autour de l’accession sociale sont autant de pistes sur lesquelles l’axe « Patrimoine et Environnement » est appelé à développer de nouvelles innovations pour ses adhérents.