Orne Habitat « indispensable à l’équilibre du territoire ornais »

Premier bailleur du département de l’Orne, Orne Habitat loge plus de 20 000 personnes. Son activité contribue à renforcer la cohésion sociale, à construire et maintenir une offre de logements abordables et durables, et à soutenir l'économie locale. A l’occasion de la semaine de l’Innovation Hlm autour du thème « Les Hlm, atout des territoires », Orne Habitat a partagé les résultats d’une étude AcTerr®, menée avec DELPHIS, qui illustre sa création de valeur dans le territoire ornais. Interview de Christophe Bouscaud, son directeur général.

Pourquoi avez-vous initié une démarche AcTerr® ?

Christophe Bouscaud : Sur un territoire détendu, un office public départemental, tel que le nôtre, est un acteur majeur au service du territoire et des élus. Attachés à cette notion de création de valeur pour notre département, nous produisons déjà chaque année des chiffres clés. Mais nous ne disposions d’aucune autre donnée pour mesurer objectivement l’impact de nos actions. Quand DELPHIS nous a proposé de tester le dispositif AcTerr®, nous permettant d’identifier des indicateurs de notre impact sur le plan social, sur l’économie et l’environnement, nous avons donc tout de suite été intéressés.

Quels sont les principaux enseignements ?

Christophe Bouscaud : L’étude AcTerr® confirme notre rôle essentiel dans l’équilibre du territoire ornais. Tout d’abord, par notre mission d’intérêt général, à savoir loger les plus fragiles et les accompagner dans leur parcours résidentiel. L’étude a par exemple souligné que 34 % des nouveaux locataires de l’Office ont moins de 30 ans alors que ce public représente seulement 26 % des demandeurs de logements à l’échelle de l’Orne. 33 % de nos nouveaux entrants ne disposaient pas, auparavant, de leur propre logement.  Ceci témoigne de notre capacité à accompagner, notamment les jeunes adultes, vers l’autonomie par le logement. Par ailleurs, cette étude démontre aussi que nous sommes les garants d’une offre abordable, avec un loyer moyen de 4,2€/m² pour nos logements collectifs, contre 7,2€/m² dans le parc privé.

Qu’en est-il au plan économique ?

Christophe Bouscaud : Nous savions déjà que nous étions le premier donneur d’ordre du bâtiment dans l’Orne, selon les informations communiquées par la Fédération Française du Bâtiment. Les données AcTerr® ont confirmé cette contribution majeure au tissu économique et à l’emploi : en 2020, dans un contexte particulièrement difficile, nous avons investi plus de 40 millions d’euros sur notre patrimoine, contribuant ainsi au maintien de plus de 400 emplois sur le territoire, rien que dans le bâtiment. Par notre activité, nous avons soutenu près de 1000 fournisseurs, à 78% locaux ; et 87% des marchés signés dans l’année ont été attribués à des TPME. Sans oublier que nous employons aussi directement 161 personnes.

Quelles sont les perspectives ?

Christophe Bouscaud : Nous avons communiqué en toute transparence sur l’ensemble des résultats de ce dispositif. Nous les avons présentés à la presse locale lors de la Semaine de l’Innovation Hlm, puis nous avons diffusé la synthèse de ces éléments sur nos réseaux sociaux et notre site internet. Cela contribue à asseoir notre position d’acteur incontournable des politiques de logement et d’aménagement du territoire dans notre département, mais aussi à lutter contre l’image parfois écornée de ce secteur.

ORNE HABITAT s’est fixé des objectifs ambitieux à l’horizon 2030, pour adapter son patrimoine aux enjeux actuels et besoins des ménages : confort thermique, accessibilité, développement d’une offre dédiée aux seniors… Les indicateurs AcTerr® pourront nous aider, dans les prochaines années, à rendre compte de l’impact de ces investissements pour le territoire ornais et ses habitants.

En savoir plus : Synthèse des résultats d’étude AcTerr®, diffusée par ORNE HABITAT en juin 2021 à l’occasion de la Semaine de l’Innovation Hlm
 

A propos : La méthodologie AcTerr® développée par DELPHIS permet aux bailleurs de mesurer et rendre compte de leur création de valeur sociale, économique et environnementale sur leur(s) territoire(s), notamment auprès des collectivités et acteurs des politiques locales, pour aller plus loin dans les projets partenariaux au service des habitants et des territoires.

Contact DELPHIS : Julie Monot (monot@delphis-asso.org)

 

Photos : 1. Résidence Paul Claudel à Alençon, opération ANRU livrée en 2014 dans le Quartier Prioritaire de Perseigne, © ORNE HABITAT. 2. Christophe Bouscaud, © H. THOUROUDE/FOPH.