Bonjour,
Le site DELPHIS est momentanément indisponible.
La version affichée ici est temporaire.
Nous mettons tout en œuvre pour une remise en route prochainement.
A très bientôt !

Rendre compte de sa performance extra-financière, par Francis Stephan, Président de la Commission RSE de la Fédération des esh

La Fédération des entreprises sociales de l’habitat vient de publier un guide « Rendre compte de sa performance extra-financière », gratuitement accessible en ligne. Cette publication intervient alors que le rôle et la responsabilité des entreprises vis-à-vis de la société évoluent, interpellant les organisations sur leur raison d’être et leurs pratiques RSE. En matière de réglementation, une directive européenne transcrite en droit français renforce la prise en compte des enjeux sociétaux et environnementaux, en soumettant les entreprises de plus de 500 salariés et 100 M€ de chiffre d’affaires à une Déclaration de performance extra-financière. Cette obligation de reporting, qui concerne certains bailleurs esh, s’avère structurante pour tout acteur engagé en RSE. Le point de vue de Francis Stephan, Président de la Commission RSE de la Fédération des esh.
Performance extra-financière, guide, Fédération esh, partenariat DEL&COOP'

Pouvez-vous présenter le nouveau guide sur la Déclaration de performance extra-financière ?

Francis Stephan :  Certaines entreprises sociales de l’habitat réalisent d’ores et déjà une Déclaration de performance extra-financière (DPEF) pour répondre à leur obligation réglementaire et prouver la contribution de leurs activités aux enjeux durables et responsables, auprès d’investisseurs financiers notamment. Avec la révision en cours de la directive européenne, toutes les entreprises de +250 salariés pourraient être concernées. 

Grâce à ce guide, nous accompagnons les bailleurs dans leur exercice de reporting et, plus largement, nous invitons toutes les esh à une démarche RSE renforcée. Ce guide se veut didactique, simple d’appropriation, avec des illustrations concrètes qui éclairent les professionnels non-spécialistes. Elaboré avec notre partenaire DEL&COOP’, il permet aux esh de rendre compte de leur performance extra-financière avec transparence, et d’affirmer et démontrer leur trajectoire RSE dans le temps. > Accédez gratuitement au guide pratique

Quel est l’intérêt de ce guide pour toute esh ?

> Témoignage vidéo de Francis Stephan 

La DPEF, au-delà d’être une obligation réglementaire, a un effet d’entraînement. Elle aide les esh à se projeter, et renforce l’intégration de la RSE dans la stratégie de l’entreprise. La Fédération souhaite s’appuyer sur cette évolution majeure pour accompagner toutes les esh dans une démarche RSE portée au plus haut niveau.

La DPEF, pièce du rapport d’activité, est une occasion de débat sur la RSE avec les actionnaires et administrateurs. Son élaboration s’inscrit dans une réflexion stratégique et permet de piloter la démarche RSE en lien étroit avec les objectifs de l’entreprises. 

Par ailleurs, sa portée est publique : toute DPEF est nécessairement accessible en ligne pendant 5 ans. Cette publication porte ainsi à connaissance de tous, les avancées sur la performance extra-financière de l’entreprise.

Toute esh peut utiliser la DPEF dans son dialogue avec ses parties prenantes. Le focus sur le modèle d’affaires analyse la création de valeur liée à son activité. C’est une synthèse utile à partager avec les collectivités par exemple.  

Dans quelle mesure ce guide s’inscrit-il dans l’action de la Fédération des esh ?

FS : La DPEF installe un cadre de référence pour rendre compte de la performance extra-financière d’une entreprise. En proposant un langage commun, elle participe à la transparence des acteurs en matière de RSE. La Fédération, qui accompagne la mutation des esh en RSE depuis plusieurs années, soutient cette évolution auprès de ses adhérents. Cela va lui permettre de mieux agréger les données des acteurs, établies sur des bases communes, et de valoriser l’engagement RSE de toutes les esh.

Un exemple : la performance bas carbone. Cette donnée, à intégrer dans la DPEF, représente une attente forte de la société. En s’appuyant sur les DPEF des bailleurs esh, la Fédération a vocation à valoriser leurs contributions dans la baisse des émissions de gaz à effet de serre. Il y a d’autres marqueurs forts que l’on pourrait citer : la performance énergétique, l’économie circulaire, la biodiversité, l’utilité sociale des bailleurs… La DPEF est un outil structurant pour rendre compte de démarches RSE à l’échelle d’un organisme ou d’un secteur, en réponse aux enjeux actuels majeurs.                                             

En savoir plus : 

​Le saviez-vous ? DEL&COOP', organisme de formation, partenaire de DELPHIS, vous accompagne dans votre démarche RSE, de la mise en place de la RSE dans votre organisme à l'élaboration du rapport annuel 

A propos : Depuis 2009, la Commission RSE de la Fédération des esh vise à promouvoir la RSE auprès des adhérents. Elle réunit régulièrement des parties prenantes du logement social : représentants syndicaux au niveau national, représentants des locataires au niveau national, bailleurs sociaux, Union Sociale de l’Habitat, Fédération des Offices, Fédération des Coopératives HLM, représentants d’acteurs externes spécialisés dans le domaine de la RSE : Association DELPHIS, Société Vigeo.